• banner challenge

Imprimer

BIKE CHALLENGE

Une fomule plus sportive mais qui respecte les principes de nos balades « Fietsographes ».

Une idée de défi : BRUXELLES-PARIS
En 3 ou 4 jours sans autoroutes, sans embarquer dans le Thalys… rien que des petites routes de campagne !
 
Nombre de participants : De 8 à 50 participants.
Orientation : un accompagnateur-guide ou un GPS.
Assistance : Véhicule balai et transport des bagages.
Logement : Hôtel 2 ou 3 étoiles, auberge de jeunesse...

Réservation : Vous êtes en groupe, n’hésitez pas à nous contacter pour recevoir une offre détaillée.


Intéressé pas des balades moins sportives : Rando Fietsographes & Slow Bike


 

Quelques exemples :

   

BRUXELLES-PARIS (400 km)

Nous vous proposons un itinéraire n’empruntant que des petites routes, des chemins de halage et même des sentiers. Le parcours est divisé en trois étapes de distance plus ou moins équivalentes, sauf la dernière étape qui pourra être plus longue en fonction des visites dans le centre de Paris.

Jour 1 : Bruxelles – Avesnes sur Helpe

Le départ est prévu de la Grand Place.
Direction Charleroi en longeant le canal avant de suivre la Sambre jusqu’à la frontière française. La journée se termine par une route qui serpente entre les haies du Parc Naturel Régional de l’Avesnois. Logement et dîner à Avesnes sur Helpe.

Jour 2 : Avesnes sur Helpe – Noyon

Après avoir quitté le Parc Naturel de l’Avesnois, le parcours continue le long du canal de La Sambre à l’Oise. Ce n’est pas un chemin de halage mais une petite route parsemée de villages typiques. L’après-midi, les paysages champêtres et plus accidentés de la Picardie sont au programme. Logement et dîner à Noyon.

Jour 3 : Noyon – Paris

Traversée de la forêt de Compiègne avant d’effectuer une grande boucle dans la banlieue verte de Paris pour contourner l’aéroport de Roissy – Charles de Gaule. L’entrée dans Paris se fait par une voie verte qui longe le Canal de l’Ourcq.

Le retour à Bruxelles est prévu en Thalys. Les vélos seront soit démontés et embarqués à bord du train soit ramenés par la voiture d’assistance.

     
   

BRUXELLES-AMSTERDAM (360 km)

L’itinéraire n’emprunte que des petites routes, de pistes cyclables, des chemins de halage et même des sentiers.
Le parcours est divisé en trois étapes de distance plus ou moins équivalentes. Malgré la distance, le parcours reste très accessible car le terrain est... plat !

Jour 1 : Bruxelles – Retie

Le départ est prévu de la Grand Place. Direction la Campine via Lier, Herentals et Kasterlee.
La Journée se termine à Retie, à seulement quelques kilomètres de la frontière hollandaise. 
Logement et dîner à Retie.

Jour 2 : Retie – Gorinchem

La Campine néerlandaise et ses zones de dunes de sable comme la Parc National « Loonse Drunense Duinen ». Heureusement, au Pays-Bas les pistes cyclables sont presque toutes macadamisées.
La journée se termine par la traversée de la Meuse et de la Waal (un bras du Rhin). Logement et dîner à Gorinchem.

Jour 3 : Gorinchem – Amsterdam

Traversée de la Lek, un autre bras du Rhin, par un pont… d’autoroute équipée d’une piste cyclable excessivement large et c’est l’arrivée en Hollande, la vraie… Celles des canaux et des rivières comme la superbe  « Vecht » et le gigantesque canal qui relie Amsterdam au Rhin.Et que dire de l’arrivée à Amsterdam si ce n’est que les Pays-Bas sont le pays où il est le plus facile d’entrer dans une grande ville à vélo.

Le retour à Bruxelles est prévu en Thalys. Les vélos seront soit démontés et embarqués à bord du train soit ramenés par la voiture d’assistance

     
   

BRUXELLES-COLOGNE (320 km)

L’itinéraire n’emprunte que des petites routes, de pistes cyclables, des chemins de halage et même des sentiers.

Jour 1 : Bruxelles – Hasselt

Le départ est prévu à Tervuren, en face du Musée de l’Afrique Centrale.
L’itinéraire traverse le Brabant flamand. Logement et dîner à Hasselt.

Jour 2 : Hasselt – Aachen

Du Limbourg belge au Limbourg néerlandais. Logement et dîner à Aix-la-Chapelle.

Jour 3 : Aachen – Cologne

Les contreforts de l’Eifel et la plaine du Rhin.

Le retour à Bruxelles est prévu en Thalys. Les vélos seront soit démontés et embarqués à bord du train soit ramenés par la voiture d’assistance.